Location Voiture Crete: L’aéroport de Héraklion, Nikos Kazantzakis, au centre de l’ile, est le deuxième plus fréquenté de la Grèce, après celui d’Athènes. Il accueillit les vols domestiques et les vols «charters » également pendant toute l’année. Pendant  la période touristique (d’avril au novembre) les vols internationaux portent sur l’ile beaucoup de monde qui voyagent vers les destinations différentes. La place de l’aéroport, a cote de la ville, est idéale et pratique pour les voyageurs. Sortant de l’aéroport, en face de la route central, il y a le parking de voitures municipales. A l’entrée du parking, 30m a gauche vous trouvez notre LOCATION DE VOITURE Alors c’est facile a nous offrons l’espace libre/gratuit pour votre voiture pendant 24h.Notre personnel se trouve a la salle de la réception de l’aéroport pour le Bienvenu et au parking de voitures , aussi, pour vs aider a votre choix et pour vs informer de votre séjour en Crète. Notre clientèle est bien satisfaite avec nos services sur le domaine de voitures, parce qu’elle peut économiser et avoir la bonne assurance complète en même temps. Ce n’est pas nécessaire a donner tous les détails de votre crédit –carde.ENTREZ Dans notre site (web page) pour trouver alors le model de votre préférence.COMPLETEZ Le questionnaire et confirmez le point et l’heur ponctuel de votre départ (le pick-up point), et de votre retour.Vous aurez les réponses et les informations à vos questions données par le system. Puischoisissez la voiture que vs voulez et appuyez sur la touche qui dit BOOK. Cette manière est la plus directe et juste .Donnez votre adresse et téléphone et suivez les informations détaillées pour compléter la confirmation de la réservation.Nos voitures sont très bien conservées et soignées.Nous possédons une grande variété de modèles. Vous n’êtes pas charges de places spéciales, ajoutées pour les enfants et les bébés.Vous n’êtes pas charges des cartes de l’ile, de GPS, des rideaux, pare-soleil, des extra services…                      

Contact our online service by phone or send an SMS:
tel. 0030 6936790870, 0030 2810821424, 00302810220680.
AthensCars, Crete – Greece,

La Crète (de l’italien Creta[réf. nécessaire], en grec : Κρήτη, ancien Krḗtē, moderne Kríti) est une île grecque, autrefois appelée île de Candie. Cinquième plus grande île de la mer Méditerranée, elle est rattachée à la Grèce en 1913 dont elle est une des treize périphéries (région administrative).

La Crète est le berceau de la civilisation minoenne, dont Cnossos est le cœur et le site archéologique le plus important.

La Crète possède une forme étirée : elle s’étend sur 260 km d’est en ouest et sur 60 km du nord au sud. D’une superficie de 8 400 km², et d’une périphérie d’environ 1 000 km, elle est la cinquième île de Méditerranée après la Sicile, la Sardaigne, Chypre et la Corse.

Tout comme la Corse, elle est montagneuse ; trois massifs montagneux dominent l’île : les Lefká Óri (2 453 m) ou Montagnes Blanches à l’ouest, le massif du Mont Psiloritis (2 456 m) ou mont Ida au centre (le point culminant de l’île) et le massif du Mont Dikti (2 148 m) à l’est. A l’ouest de l’île se trouvent des gorges, les gorges de Samaria.

Les massifs calcaires sont karstifiés et abritent des cavités remarquables par leurs dimensions, telles que Mavro Skiadi,…

La Crète vue de l’espace

La Crète marque l’un des extrema géographiques de l’Europe : le cap Tripiti sur l’île de Gavdos est le point le plus au sud de l’Europe géographique[3].

La Crète compte officiellement environ 35 millions d’oliviers. Riche d’un écosystème très diversifié, elle abrite plusieurs espèces d’animaux qu’on ne retrouve nulle part ailleurs, ainsi qu’une flore très variée. L’île est bercée par un climat méditerranéen : l’été est chaud et sec, alors que l’hiver est plutôt doux.

La Crète souffre en revanche de problèmes d’environnement. Il y a quelques années encore, une immense décharge à ciel ouvert située près de La Canée posait d’importants problèmes écologiques. L’État grec a donc décidé de la fermer, mais il existe encore beaucoup de décharges sauvages un peu partout sur l’île. Les plages sont, elles aussi, envahies de déchets en tout genre (bien que certaines d’entre elles soient régulièrement nettoyées, comme Elafonissi). Les rivages crétois sont malheureusement victimes également de dégazages.

Religion[modifier]

La Crète a été évangélisée dès les premiers temps du christianisme. Son apôtre aurait été Tite, disciple de Saint Paul, auquel ce dernier a écrit une épître.

La religion dominante est le christianisme orthodoxe. L’Église crétoise est indépendante de l’Église grecque, et relève directement du patriarcat œcuménique de Constantinople. Elle a été un des éléments les plus importants de la résistance à l’occupant turc.

Les populations musulmanes installées en Crète après la conquête de l’île par l’Empire Ottoman, ou converties sur place, et qui regroupaient près de 30% de la population au recensement de 1881[4],[5] ont commencé à partir dans les années 1890, avant que les derniers soient expulsés lors des échanges de populations entre la Grèce et la Turquie en 1924, après le traité de Lausanne de 1923. La Crète a alors accueilli de nombreux réfugiés grecs d’Asie Mineure, de religion orthodoxe, expulsés de Turquie.

Mythes fondateurs[modifier]

L’île de Crète a été le théâtre de nombreux épisodes de la mythologie grecque :